au menu d' EKWO
LES AUTRES DOSSIERS
Mexique : le Message des Peuples Indigènes NOUVEAU
Sous les déchets la plage NOUVEAU
Pollution atmosphérique & biosurveillance NOUVEAU
Nature sur Mesure NOUVEAU
Balade en Forêt Transgénique NOUVEAU
L'arbre qui cache le Forfait NOUVEAU
Ozone au balcon,
pollutions au salon

Forêt désenchantée
Coktail informatique
Chamane au parfum
Mongolie vers la fin du nomadisme
Homo-destructor
Les passionautes
Abeilles dans le guêpier
Beedie's Story
Briquets jetables
Roumanie, les portes de fer s'ouvrent
Afganistan
Argentine
Des oasis à la révolution bleue

 

En savoir plus
Les sites Internet :

Programme MAB de l'UNESCO : www.unesco.org

Réseau européen de réserves biogénétiques :
www.coe.int

INRA(institut national pour la recherche agronomique) :
www.inra.fr

FNE (fédération des associations pour la nature et l'environnement)
http://www.fne.asso.frONF(office national des forêts) : www.onf.fr

Label FSC (Forest Stewardship Council) :
www.fsc.org

Norme ISO :
www.iso.ch

Norme PEFC (Pan-European Forest Certification) :
www.pefc-france.org

Les espèces protégées :
www.uicn.fr

IFN, inventaire forestier national :
www.ifn.fr

Un site sur les arbres :
http://les.arbres.online.fr

 

 



 

 

La Forêt Désenchantée

Le mot forêt évoque souvent une balade, une cueillette ou un pique-nique. C’est au détour de ces sentiers forestiers, terrains fertiles pour l’imagination et qui inspirent parfois la peur, que se symbolisent les racines de notre histoire.
Mais aujourd’hui, que sont devenus les forêts, les bois, les décors de nos contes ?

SOMMAIRE
-
L’Homme et sa forêt
-La forêt, ce n’est pas que des arbres
-La gestion des forêts en France

-Une Forêt qui s’appauvrit
-Comment préserve-t-on les forêts    aujourd'hui ?
-
Pour respecter nos forêt
-Pour consommer éthique, penser bois   écocertifié

L’Homme et sa forêt
Traditionnellement, la forêt produit du bois pour la construction (bâtiment, ameublement), pour le chauffage et le papier, et constitue parfois un territoire de chasse. Elle se transforme en lieu de récréation pour beaucoup d’entre nous. En effet, avec 8 000 km de pistes cyclables, 9 000 de pistes cavalières,
11 000 de randonnées, 700 aires d’accueil et 500 km de pistes de ski de fond, beaucoup sont aménagées pour nous accueillir. Nous sommes plus de 13 millions à nous promener chaque année dans la seule forêt de Fontainebleau !

La forêt revêt plusieurs caractères. Au-delà du patrimoine, elle joue un rôle de protection dans la régulation des phénomènes tels que l'érosion des sols. En montagne, elle est un bon rempart contre les avalanches, les glissements de terrain. Elle permet aussi de constituer des réserves en eau en retenant et filtrant les eaux de pluies ce qui évite les inondations. Elle retient la terre, grâce aux racines, sur les flancs de monticules ou de collines.

Depuis la fin du 19e siècle, la forêt en France métropolitaine est en expansion. Elle recouvre environ un quart de la surface du territoire et elle s'accroît actuellement de 20 000 hectares par an environ. La forêt française constitue 13% de la surface forestière de l'Union Européenne, avec vraisemblablement la plus grande biodiversité : 126 espèces d'arbres et 27 des 50 types d'écosystèmes inventoriés au niveau européen.
La vraie richesse forestière de la France se situehors Métropole. Nos départements d'outre-mer offrent un véritable laboratoire pour la recherche et l’expérimentation forestières. Ces forêts d’outre-mer représentent environ 8 millions d'ha. et forment un conservatoire naturel : entre 10 et 20 % du nombre d'espèces d'insectes dans le monde ont été inventoriées en forêt guyanaise

La forêt, ce n’est pas que des arbres
La biodiversité est "l’expression de la variété de la vie sur la planète à tous ses niveaux d’organisation: micro-organismes et espèces sauvages végétales et animales, milieux comme les eaux douces ou marines, les forêts, les prairies, les marais,..." (d’après Natura 2000). Mais à quoi sert la biodiversité ?
Pour beaucoup d’espèces animales ou végétales, la forêt constitue un refuge. En effet, sur un seul arbre, on peut dénombrer plus de 100 espèces qui se répondent, des centaines dans une forêt primaire, et intègrent un écosystème riche …

C’est sur ce supermarché naturel que repose l’histoire de notre civilisation. Sans les forêts et sans cette biodiversité qu’elles abritent, comment pourrions-nous satisfaire nos besoins
élémentaires ?                                             SUITE

DOSSIER ENVIRONNEMENT & PHENOMENES

Pour Imprimer DD

 

                                                   texte : Arlette Edjolo
                                                   photos : Jéremy Travers











  La domestication des plantes résulte de   sélections, et qui dit sélection dit choix.   Comment aurions-nous cultivé nos plantes les   plus performantes si nous n’avions pas eu la   possibilité de les choisir parmi cet éventail   considérable ? Comment aurions-nous   constitué notre pharmacopée pour nous
  soigner ?
Préserver cette diversité c’est aussi assurer l’évolution biologique   des grands habitats naturels pour mieux   comprendre leur fonctionnement et l’intégrer un   jour peut-être dans les processus de gestion   forestière.

  Et qui sait, un champignon méconnu ou une   herbe garnissant le tapis forestier d’un profond   sous-bois, contiennent peut-être des remèdes   pour guérir certaines maladies demeurées   incurables.


  De plus, une forêt naturelle vit grâce à son   environnement (sol, climat…) mais aussi grâce   à sa biodiversité. En effet, tous ses habitants   (animaux, végétaux, insectes, champignons,…)   sont organisés en réseau. Ils sont les garants de   son fonctionnement. Certains se chargent par   exemple de la dissémination des graines à   travers le sous-bois, d’autres comme les   lichens fixent l’azote de l’air et fertilisent le sol.   Certains champignons se chargent de la   décomposition des arbres morts. La survie de   la forêt ainsi que la nôtre repose donc sur la   biodiversité !

  La gestion des forêts en France

  "L'aménagement forestier est un document   qui définit les modalités d'exploitation,   d'amélioration et de conservation des forêts   pour une durée de 10 à 25 ans" - (J. Gourier /   ONF). ... Le domaine forestier privé, que se   partagent 3 millions de propriétaires, est très   morcelé. (...)Pour chaque forêt privée,   l'aménagement est adopté en fonction de la   surface. Les 3/4 des propriétés privées de plus   de 25 ha (et d'un seul tenant) sont aménagées,   mais pas celles de moins de 10 ha. Quant aux   domaines compris entre 10 et 25 ha, leur   aménagement est laissé à l'appréciation des   propriétaires. 93 % et 81% sont,   respectivement, les proportions de forêts   domaniales et communales aménagées.
  Les plans de gestion et les aménagements sont   les mêmes en forêt publique ou privée. La   démarche actuelle en la matière s'oriente vers la   promotion économique, écologique et sociale   de la forêt. La loi du 9 juillet 2001 y associe les   notions de développement durable et de   biodiversité. Sur le papier, la protection de   l'environnement semble donc essentielle, mais il   n’existe aucune référence textuelle relative à la   protection de l’environnement ou de la   biodiversité dans les dispositions concernant les   forêts qui bénéficient du régime forestier, et   plus particulièrement l’aménagement.







                                                          
                                                      SUIVANTE

Pour consommer éthique, penser bois écocertifié :

L’écocertification est un processus visant à certifier la conformité d’un produit, d’un service ou d’une gestion, à des normes de qualité environnementale. Aujourd’hui, il existe des normes et labels pour le bois que l’on achète :

Le label FSC, Forest Stewardship Council, (créé avec l’appui d’un panel équilibré d’acteurs forestiers, industriels et ONG, comme le WWF), promeut l’idée qu’un système non gouvernemental mondial est plus neutre que des Etats pour définir des normes de gestion durable. www.fsc.org

La norme PEFC (Pan-European Forest Certification) a été élaborée sur l’initiative de propriétaires privés européens. Elle prévoit un dispositif d’attribution de certification de système systématique et groupé, avec l’évaluation de résultats collectifs. www.pefc-france.org

La norme ISO est une norme mondiale qui a élaboré une certification de systèmes de gestion environnementale s’appliquant aux forêts.



 

EKWO.org - Copyright 2010 - Mention légales